Thématiques - Nouvelles Technologies - Santé

Non ce n’est pas de la science-fiction. Des chercheurs viennent de mettre au point une technologie qui pourrait révolutionner le monde médical d’ici quelques années. Grâce à une grosse imprimante 3D perfectionnée, ils ont réussi à créer des copies de tissus vivants complexes capables de survivre à une greffe.

Des expériences sur du cartilage, des muscles et des os ont été menées récemment par des scientifiques américains de l’institut de médecine Wake Forest en Caroline du Nord. Le défi consiste non pas à reproduire une vulgaire oreille en plastique que l’on va coller sur le visage d’un patient, mais bien d’un organe vivant en utilisant des cellules souches et des polymères spéciaux.

Cette imprimante est en effet capable de créer des tissus stables adaptés au corps humain et de n’importe quelle forme. La principale difficulté est de faire en sorte que le tissu imprimé reste le plus longtemps possible en vie afin que des vaisseaux sanguins se développent pour venir alimenter les cellules.

Jusqu’ici des expériences ont été réalisées sur des animaux de laboratoire. Les biologistes ont par exemple imprimé une oreille humaine et l’ont greffée sous la peau d’une souris. Deux mois plus tard, des vaisseaux sanguins et du cartilage se sont formés. Les scientifiques ont aussi produit du tissu musculaire et réussi à le greffer avec succès sur des rats. Enfin, ils ont imprimé un bout d’os à partir de cellules souches humaines. Là encore, la greffe sur un rat s’est bien déroulée.

Bien évidemment, les recherches doivent se poursuivre avec la réalisation d’organes plus complexe, mais le procédé est une réussite tellement importante pour la médecine qu’elle peut donner de vrais espoirs aux chercheurs qui parient sur une arrivée de cette technique sur l’homme d’ici à deux ans.

29-03-2016 03:32:26 - Docavenue