Thématiques - Actualités - Nouvelles Technologies - Santé

Quand la science-fiction rejoint la réalité. Depuis quelques années, des ingénieurs du monde entier travaillent pour mettre au point des pansements de plus en plus sophistiqués, intelligents et efficaces dans le but d’accélérer la cicatrisation et aussi d’éviter les infections. On peut très bien imaginer dans un futur proche leur présence dans l’armoire à pharmacie de monsieur et madame tout le monde.

Imaginez par exemple un pansement capable de détecter la trace d’éventuelles bactéries à la surface de la plaie. Si la présence de microbes est avérée, le pansement vous alerte en changeant de couleur. Cette technologie pourrait faire son apparition auprès du grand public d’ici trois ans. Des modèles connectés sont aussi à l’étude à l’image de ce pansement constitué d’une feuille d’hydrogel comprenant des capteurs électroniques. Il peut ainsi surveiller la température de votre peau et en fonction du résultat, délivrer de minuscules quantités de médicaments. Couplé à un smartphone, il peut envoyer les informations aux médecins traitants pour renouveler la dose.

Le pansement du futur pourrait aussi être élaboré à base de cellules de peau de poissons, riches en collagène, ou à base de coquilles d’oeuf riches en zinc. Une technique déjà utilisée dans la médecine chinoise et connue pour ses vertus cicatrisante. Enfin d’autres chercheurs se sont penchés sur l’électro sensibilisation. De récentes expérimentations en laboratoire ont démontré que, sous l’effet d’un courant électrique de faible intensité, les cellules en bonne santé de la peau migraient vers la blessure pour la guérir.

En attendant, il est possible aujourd’hui de soigner les petits bobos du quotidien avec des pansements hydrogel à l’aide d’un spray ou à appliquer à l’aide d’un petit pinceau. Il permet non seulement de protéger la blessure située dans une zone difficile comme l’articulation des doigts, mais aussi permettre d’éviter que les enfants n’arrachent systématiquement leurs pansements. Enfin contrairement aux idées reçues, il ne faut pas essayer de sécher une plaie à l’air libre, mais plutôt la couvrir d’un pansement jusqu’à sa cicatrisation.

21-06-2016 11:08:58 - Docavenue