Thématiques - Actualités - Santé

Lundi 10 septembre a lieu la 16e journée mondiale de la prévention du suicide. Dans le monde, on estime qu’un suicide a lieu toutes les quarante secondes et qu’une personne tente de mettre fin à ses jours toutes les trois secondes. D’après l’Organisation mondiale de la Santé, 800 000 suicides sont recensés chaque année. « Travaillons ensemble à la prévention du suicide ». C’est le thème de l’édition 2018. En France, on dénombre près de 9 000 décès par an soit environ 24 décès par jour. Malgré une baisse de 26 % du taux de suicide entre 2003 et 2014, la France présente un des taux de suicide les plus élevés en Europe. Plus de 700 personnes tentent quotidiennement de s’ôter la vie. Des chiffres malheureusement encore sous-estimés. Sujet tabou, le suicide tue 3 fois plus que les accidents de la route. C’est même la deuxième cause de mortalité chez les 15-29 ans. Les hommes sont plus concernés que les femmes par les suicides, mais ce sont ces dernières qui tentent le plus souvent de mettre fin à leurs jours. Elles représentent 65 % des hospitalisations pour tentative de suicide. Les causes sont souvent multiples. Le facteur de risque le plus important dans la survenue à la fois des pensées suicidaires et des tentatives de suicide est le fait d’avoir subi des violences. Les autres facteurs sont la solitude, la situation de chômage, un faible niveau de revenu et la consommation de tabac. Le simple fait de demander à quelqu’un comment il va peut apporter énormément de bonheur dans sa vie. Ainsi cette journée mondiale permet de sensibiliser le plus grand nombre à l’ampleur du problème et aux façons de le prévenir.

10-09-2018 08:15:17 - Docavenue