Thématiques - Actualités - Nouvelles Technologies

Les écrans ne sont pas sans danger pour la vision. Si la 3D fait rêver les jeunes enfants pour son côté ludique et amusant, l’avis sur l’utilisation de cette technologie pourrait bien modifier leurs habitudes.

Ces dix dernières années ont vu le développement rapide de nouvelles technologies audiovisuelles en 3D stéréoscopique. Aujourd’hui se pose la question de leur impact éventuel sur la santé et notamment sur la vision humaine en cas d’exposition prolongée et tout particulièrement pour les enfants et adolescents. Plusieurs fabricants ont d’ailleurs émis des avertissements recommandant aux enfants d’éviter l’usage de ces produits.

Il semblerait en effet que regarder un film ou jouer à un jeu vidéo en relief ne soit pas si inoffensif que ça. Les experts ont étudié les publications scientifiques sur le sujet. Durant l’enfance le système visuel se développe activement ce qui le rend plus vulnérable. Du coup il est déconseillé d’exposer son enfant de moins de 6 ans et de modérer l’exposition des moins de 13 ans.

Dans le monde réel, pour percevoir la profondeur et le relief, les yeux convergent c’est-à-dire sont orientés vers le même objet puis le cristallin de chaque œil se déforme pour obtenir une vision nette. La technique de la restitution stéréoscopique ne permet pas de respecter ce principe physiologique. L’accommodation sur un écran par exemple et la vergence des yeux sur un objet situé en avant ou en arrière plan de cet écran ne se font ainsi pas à la même distance.

La fatigue visuelle peut notamment se traduire par une fatigue et des douleurs péri-oculaires, la sensation d’œil sec, des troubles de la vision, des maux de tête, douleurs au cou, maux de dos et aux épaules, baisses de performances dans les activités mentales, pertes de concentration. Chez l’enfant, en particulier avant l’âge de 6 ans, des effets plus marqués pourraient apparaître du fait du développement actif du système visuel pendant cette période.

Avec l’arrivée aujourd’hui sur le marché des casques de réalité virtuelle, les jeunes enfants en mal de sensations fortes risquent d’être déçus. Les fabricants eux-mêmes recommandent de ne pas utiliser ce type d’appareil placer devant les yeux avant l’âge de 12 ans.

04-05-2016 09:10:44 - Docavenue