Thématiques - Actualités - Santé

Il aura fallu patienter près de 15 ans. Le dossier médical partagé est enfin disponible. Le ministère de la Santé vient d’officialiser sa généralisation. Reste à savoir si ce carnet de santé numérique va s’imposer dans le quotidien des Français au même titre que la carte vitale. Il y a quelques jours la ministre de la Santé a invité tous les Français à ouvrir un dossier médical partagé soit sur internet soit chez leur pharmacien. L’objectif annoncé est que d’ici deux ou trois ans, cet outil de partage d’information devienne une réalité pour tous les assurés sociaux et l’ensemble des professionnels de santé. Jusqu’ici, ce dispositif était en phase de test dans neuf départements. Aujourd’hui, tout le monde peut désormais se rendre sur le site dmp.fr pour créer son carnet en ligne et télécharger gratuitement l’application sur son smartphone. Près de 2 millions de personnes l’ont déjà adopté d’après l’Assurance Maladie. Plusieurs améliorations devraient contribuer à lever certains freins. À partir du mois d’avril 2019, l’interface intègrera un espace “réservé aux directives anticipées” et bénéficiera d’une nouvelle version de l’application mobile, plus ergonomique. Rappelons que le dossier médical partagé n’est pas obligatoire. Il reste cependant confidentiel, sécurisé et bien sûr gratuit. Il conserve les informations de santé du patient qui reste libre de les partager avec son médecin traitant. Ainsi il permet de conserver son historique de soins des 24 derniers mois sans oublier ses antécédents médicaux, ses résultats d’examens, les comptes rendus d’hospitalisation ou encore les coordonnées des proches à prévenir en cas d’urgence.

07-11-2018 08:56:32 - Docavenue