Thématiques - Actualités - Santé

Ce mercredi 10 octobre a lieu la journée mondiale de la santé mentale. Cette année l’accent a été mis sur les jeunes. L’occasion pour la communauté internationale de réfléchir et de discuter des stratégies et des plans de prévention, de protection et de traitement en matière de troubles mentaux. Saviez-vous que la moitié des troubles mentaux apparaissent avant l’âge de 14 ans ? C’est la raison pour laquelle l’Organisation mondiale de la Santé s’intéresse cette année à la santé mentale des adolescents et des jeunes adultes. Une période de la vie où de nombreux changements se produisent avec parfois son lot de stress et d’appréhension. Dans certains cas, s’ils ne sont pas reconnus et pris en charge, ces sentiments peuvent conduire à des troubles de la santé mentale. Chez les 15-29 ans, le suicide est la deuxième cause de décès. L’abus d’alcool et de substances illicites chez les adolescents est devenu un problème majeur pouvant conduire à des comportements à risque tels que les rapports sexuels non protégés ou la conduite dangereuse. Les troubles de l’alimentation sont aussi un sujet de préoccupation. Par chance, il est possible de prévenir la détresse psychologique et les troubles mentaux chez les adolescents et les jeunes adultes, mais aussi de les prendre en charge et de les guérir. La prévention commence par la prise de conscience et la compréhension des premiers signes d’alerte et symptômes des troubles mentaux. Le rôle des parents et des enseignants est primordial. A la maison ou à l’école, ils peuvent contribuer au développement d’aptitudes qui permettront à l’enfant de faire face aux difficultés quotidiennes. C’est tout l’enjeu cette année de la journée mondiale de la santé mentale.

08-10-2018 10:03:56 - Docavenue