Thématiques - Actualités - Réglementation

Serions-nous méfiants vis-à-vis des vaccins ? D’après un sondage, la France est le pays européen qui a le plus de réticences face à la vaccination. 41 % des personnes interrogées émettent des craintes concernant leur sécurité. 17% doutent même de leur efficacité. Saviez-vous que certains vaccins sont obligatoires et d’autres fortement recommandés ?

En France, 3 vaccins sont obligatoires. Le premier pour prévenir de la Diphtérie (obligatoire depuis 1938), le second contre le Tétanos (depuis 1940) et le troisième contre la Poliomyélite (depuis 1964). Chez les bébés, deux injections de DTP sont prévues à l’âge de 2 mois et à 4 mois ainsi qu’un rappel obligatoire à 11 mois. Pour la polio uniquement, deux autres rappels sont obligatoires, respectivement à 6 ans puis entre 11 et 13 ans. Rappelons que les parents qui refusent de faire vacciner leurs enfants peuvent être punis de six mois de prison et de 3.750 euros d’amende !

D’autres vaccins sont obligatoires comme l’hépatite B et la tuberculose, mais ils ne concernent que certains professionnels exposés, à l’image du personnel soignant ou les services de secours. Celui contre la fièvre jaune est lui obligatoire en Guyane.

A coté des vaccins obligatoires, il en existe plusieurs fortement recommandés par les autorités sanitaires. Ceci pour venir à bout de maladies graves comme la rougeole, la coqueluche ou certaines méningites. Au fil des années la différence entre vaccins obligatoires et vaccins recommandés s’est estompée conduisant les laboratoires à développer des vaccins combinés. La situation pourrait prochainement évoluer. En effet le gouvernement pourrait suivre les recommandations d’un comité sur la vaccination qui préconise de rendre plus d’une dizaine de vaccins pour enfants gratuits et obligatoires de façon temporaire. Objectif : supprimer à terme l’obligation vaccinale.

10-02-2017 08:45:02 - Docavenue