Thématiques - Actualités - Santé

Dans son dernier rapport, l’Organisation mondiale de la santé a pointé du doigt une hausse vertigineuse d’environ 50 % du nombre de cas de rougeole signalés dans le monde.

Aucune région du globe ne semble épargnée par l’épidémie de rougeole. D’après l’OMS, près de 229 000 cas de rougeole avaient été signalés dans le monde en 2018, contre environ 170 000 en 2017. Des chiffres provisoires qui devraient être revus à la hausse dans les prochaines semaines. La principale cause de cette flambée réside dans les lacunes de la couverture vaccinale. Avec 83 000 cas, l’Europe n’est pas épargnée. Il y a quelques jours en France, au moins 18 cas ont été enregistrés dans la station de ski de Val Thorens. Une station des Alpes fréquentée par de nombreux touristes étrangers. Dans son dernier bulletin épidémiologique consacré à la rougeole, la santé publique signalait une recrudescence de la rougeole en France depuis fin 2017. Au 11 novembre 2018, elle recensait plus de 2 800 cas, dont trois mortels.

La rougeole est une maladie grave et très contagieuse. Elle peut être évitée à l’aide de deux doses d’un vaccin “sûr et efficace” souligne l’OMS. Rappelons que la rougeole est une infection virale très contagieuse et potentiellement grave. Une personne atteinte de rougeole peut contaminer jusqu’à 20 personnes. En effet le virus se transmet par la projection de gouttelettes salivaires ou respiratoires quand une personne tousse ou éternue. La maladie débute par un simple rhume suivi de toux et d’une irritation des yeux. Quelques jours plus tard, des plaques rouges apparaissent sur le corps. Il n’est jamais trop tard pour se faire vacciner. C’est le seul moyen de se protéger, et ce pour toute la vie.

15-02-2019 10:59:59 - Docavenue