Thématiques - Actualités - Nouvelles Technologies - Santé

Peu ou mal connue du grand public, l’apnée du sommeil concerne environ 2,5 millions personnes en France. Souvent lié au ronflement, ce trouble respiratoire peut avoir des conséquences graves. Pour améliorer leur quotidien, certains malades sont équipés d’une machine à ventilation par pression positive continue.

Une entreprise française d’appareillages d’assistance respiratoire à domicile a eu l’idée de développer un nouvel appareil. Son nom : sleepbox by Starck du nom de son designer Philipp Starck. Un objet sobre, rectangulaire, bien loin de l’univers médical. À l’instar des appareils existants, la sleepbox est une machine à ventilation par pression positive continue. Elle consiste à porter un masque posé sur le nez pendant la nuit, relié à un appareil branché sur un courant électrique qui envoie de l’air sous pression pour lever l’obstacle dans la gorge.

L’objectif de la sleepbox est de rendre ce dispositif plus moderne en offrant des fonctions comparables à un tracker d’activité et aussi moins rébarbatif. En effet 20 % des malades abandonnent ce type de traitement au bout d’un an. A ce jour, 700 000 personnes sont traitées avec ce genre de dispositif pris en charge à hauteur de 60 % par l’Assurance maladie. Il est aujourd’hui la solution la plus efficace pour éviter les risques d’hypertension artérielle et d’accident vasculaire cérébral, de diabète de type 2, de dépression, de fatigue et de somnolence, liés aux apnées du sommeil. Ces pauses respiratoires peuvent durer de 10 à 30 secondes, voire plus, pouvant se répéter plusieurs dizaines de fois par heure au cours de la nuit. La sleepbox by Starck sera disponible dès l’été prochain.

31-01-2017 09:46:05 - Docavenue