Consultations médicales : ce qui change au 1er novembre

Si vous devez vous rendre chez votre médecin traitant, sachez qu’à partir du mercredi 1er novembre, de nouvelles revalorisations entrent en vigueur pour les consultations dites complexes ou très complexes.

30/10/2017 17:22:52 - Docavenue

Quels sont les vaccins obligatoires et recommandés ?

Serions-nous méfiants vis-à-vis des vaccins ? D’après un sondage, la France est le pays européen qui a le plus de réticences face à la vaccination. 41 % des personnes interrogées émettent des craintes concernant leur sécurité. 17% doutent même de leur efficacité. Saviez-vous que certains vaccins sont obligatoires et d’autres fortement recommandés ?

10/02/2017 08:45:02 - Docavenue

Bientôt la fin des cigarettes électroniques dans les cafés ?

Vapoter dans les lieux publics comme les cafés, les restaurants et les discothèques pourrait être interdit. C’est en tous les cas ce que recommande le Haut Conseil de la Santé Publique.

04/04/2016 15:37:21 - Docavenue

Cancer du col de l’utérus : le test HPV recommandé en première intention après 30 ans

France — La Haute autorité de santé (HAS) fait évoluer ses recommandations sur la prévention et le dépistage du cancer du col de l’utérus [1,2]. Si la recommandation d’un dépistage chez toutes les femmes de 25 à 65 ans, immunocompétentes, n’ayant pas eu d’hystérectomie totale, qu’elles soient vaccinées ou non, est maintenue, en revanche, le positionnement du test HPV dans la stratégie de dépistage change. Ce test, qui cherche la présence d’ADN du virus HPV à haut risque,…

17/07/2019 15:00:00 - francais.medscape.com

Pas de fébuxostat en cas d’antécédents de maladie CV majeure

France — L’hypo-uricémiant fébuxostat doit être évité chez les patients présentant une maladie cardiovasculaire majeure préexistante sauf en cas d’absence d’alternative thérapeutique, ont annoncé les titulaires des AMM du produit, en accord avec l’agence européenne du médicament (EMA) et l’ANSM [1]. Le résumé des caractéristiques du produit et la notice d’information seront mis à jour en conséquence. Cette recommandation fait suite aux résultats de l’étude CARES dont les…

16/07/2019 08:59:00 - francais.medscape.com

Traitement par AOD: des tests stan-dards de coagulation à éviter

Dallas, Etats-Unis — Les tests de coagulation de routine et en particulier l’INR (International Normalized Ratio) doivent être évités chez les patients prenant des anticoagulants oraux directs (AOD), a rappelé une équipe américaine, après avoir décrit un cas de mauvais usage concernant un patient sous rivaroxaban (Xarelto®). La description et l’analyse ont été publiées dans JAMA Internal Medicine [1]. « Les AOD étant de plus en plus envisagés comme traitement anticoagulant,…

15/07/2019 08:51:00 - francais.medscape.com

Un relaxant musculaire, le décontractyl, est retiré du marché 

L’agence nationale de la sécurité du médicament (ANSM) l’avait annoncé quelques jours auparavant, le décontractyl en comprimé et en baume ne peut plus être vendu par les pharmacies à partir du 28 juin. En cause, des bénéfices douteux pour des risques d’effets secondaires bien réels: somnolences, nausées, vomissements, éruptions cutanées, chocs anaphylactiques, abus et dépendance pour la version en comprimé ; atteintes cutanées graves pour le baume détaille la revue Prescrire…

28/06/2019 19:39:00 - sante.lefigaro.fr

Psychotraumatisme(s) des migrants : quand penser à l’EMDR

Paris, France — D’après le dernier rapport de la Comede, Comité pour la santé des exilés, entre 2013 et 2017, sur l’ensemble des demandeurs d’asile reçus par l’association, près de 7 sur 10 souffraient d’un trouble de stress post-traumatique (TSPT), a rapporté Camille Thomas, directrice Asile et Integration du groupe SOS Solidarité, lors d’une conférence intitulée « Traumatisme et exil : enjeux et espoirs » qui a réuni, le 20 juin, plusieurs acteurs du secteur médico-social…

28/06/2019 14:58:00 - francais.medscape.com

HAS: un avis sans concession contre le remboursement de l’homéopathie 

Très attendu, le verdict est enfin tombé: mandaté par la ministre de la Santé Agnès Buzyn pour évaluer le bien-fondé du remboursement par la Sécurité sociale des médicaments homéopathiques, la Commission de la transparence de la Haute autorité de santé (HAS) «donne un avis défavorable», selon l’avis publié ce vendredi. À la charge d’Agnès Buzyn, désormais, de décider de mettre fin ou non à une exception bien française, notre pays étant l’un des seuls au monde à prendre…

28/06/2019 12:47:00 - sante.lefigaro.fr

Homéopathie: les experts recommanderaient une nouvelle fois le déremboursement  

La commission de la transparence de la Haute autorité de santé (HAS) ne s’est pas dédite. Selon le site de Libération elle confirme à une écrasante majorité sa demande de déremboursement de l’homéopathie, prononcée une première fois le 16 mai dernier. Les interventions des différents laboratoires concernés dont Boiron n’ont donc pas réussi à convaincre les spécialistes de l’efficacité de ces produits, ce qui aurait justifié d’être pris en charge par la Sécurité sociale. »…

27/06/2019 01:34:00 - sante.lefigaro.fr