Thématiques - 

Qu’est-ce que l’allaitement maternel

C’est nourrir son bébé au sein pour lui apporter le mode d’alimentation le mieux adapté à ses besoins durant les premiers mois de sa vie. L’allaitement et sa durée sont un choix personnel dont la décision revient à la maman uniquement.

Les avantages de l’allaitement maternel

Pour le bébé :

  • couvre tous ses besoins nutritionnels en : vitamines, sels minéraux, oligo-éléments, sucres, graisses, protéines. Sa composition s’enrichie et se modifie au cours de la lactation.
  • se digère facilement et protège contre certaines allergies alimentaires,
  • contient des anticorps permettant de rendre bébé résistant aux infections (ORL, diarrhées).

Pour la mère :

  • moment d’échange privilégié entre la maman et son bébé,
  • permettrait une diminution des risques des cancers du sein, du col de l’utérus et de l’ovaire...
Favoriser l’allaitement
  • S’installer confortablement, sans appui douloureux, sans tension dans les bras, le dos ou les jambes.
  • Vérifier la bonne position du nouveau-né (face à soi) et la prise correcte de l’aréole par le bébé (bouche grande ouverte et langue vers le bas), qui permettent une succion efficace.
Matériel indispensable pour l’allaitement
  • Soutien-gorge d’allaitement : adapté, il facilite l’écoulement du lait maternel, évite l’engorgement car il ne comprime ni le sein, ni la zone sous les aisselles.
  • Tire-lait : permet de faire une réserve de lait : conservation 48 heures au réfrigérateur, 4 mois au congélateur. Bien noter sur le biberon la date de prélèvement.
  • Coussinets d’allaitement : se glissent dans le soutien-gorge pour absorber les éventuels écoulements de lait. A changer souvent.
  • Coquille d’allaitement : coquille de recueil en silicone pour protéger les mamelons gercés ou crevassés.
Précautions à prendre en cas d’allaitement
  • Ne pas prendre de traitements médicamenteux sans demander l’avis d’un médecin ou d’un pharmacien.
  • Eviter la consommation d’alcool et de tabac. Diminuer le café et le thé (max. 3 tasses par jour).
  • Avoir une alimentation saine et équilibrée, avec apport de calcium (lait, fromage, yaourts...)
Que faire en cas de difficultés pendant l’allaitement
  • Baisse de lait : assez fréquente, elle peut se rétablir au bout de quelques jours. Elle est souvent liée un épisode de fatigue : se reposer, boire suffisamment, donner le sein plus souvent.
  • Engorgement des seins : le lait ne s’écoule pas correctement. Les seins sont tendus et douloureux. Les massages circulaires autour de l’aréole favorisent l’écoulement. Ne pas réduire la fréquence ou la durée des tétées, ni laisser trop de temps entre chaque tétée.
  • Crevasses : sont souvent provoquées par une mauvaise position du bébé pour allaiter. Sécher les seins après chaque tétée à l’aide d’une compresse stérile, sans les nettoyer trop souvent. Ne pas utiliser de savon. Utiliser des bouts de sein en silicone (protection des mamelons).