Thématiques - 

Qu’est-ce que c’est

Ce sont des aliments prescrits aux nouveaux nés et nourrissons, destinés à maintenir ou restaurer un état nutritionnel lorsque les laits dits 'normaux' ne sont pas adaptés. Ils font majoritairement partie des Aliments Diététiques Destinés à des Fins Médicales Spéciales (ADDFMS) qui sont utilisés sous contrôle médical et sont spécialement traités ou formulés pour répondre aux besoins nutritionnels des patients.

Le bon usage des laits spécifiques
  • Les laits pour prématurés sont délivrés sur prescription. Ils sont enrichis en triglycérides à chaîne moyenne et en acides gras polyinsaturés.
  • Les formulations à base d’hydrolysats de protéines de lait de vache sont indiquées en cas d’allergie aux protéines de lait de vache (APLV), de diarrhées persistantes ou récidivantes, de chirurgie digestive ou de troubles de la digestion/absorption chez les nourrissons atteints de mucoviscidose. Les formulations à base d’acides aminés libres sont indiquées en cas d’APLV sévère ou de poly-allergie. Elles sont prises en charge par l’assurance maladie (LPPR, taux de 60 %).
  • Les laits à base de protéines hydrolysées de riz sont prescrits en cas d’APLV et/ou d’intolérance au lactose en tant qu’alternative végétale aux hydrolysats de protéines de lait de vache. Attention à l’amalgame avec les jus de riz vendus en grande surface ou en magasins Bio, qui eux ne sont pas adaptés à l’alimentation des nourrissons.
  • Les formules épaissies anti-régurgitations (AR) sont préconisées en cas de régurgitations ou de reflux gastro-oesophagien. Elles sont à base d’épaississants tels que la farine de graine de caroube, l’amidon de maïs, de pomme de terre ou de riz. En cas de régurgitations importantes, la caroube épaissira davantage le lait. A noter que certains laits associent plusieurs épaississants.
  • Les laits appauvris en lactose ou sans lactose sont indiqués en cas de diarrhées ou d’intolérance au lactose, en substitution totale du lait habituel, accompagnés d’un soluté de réhydratation orale. Le lactose est généralement remplacé par des sucres (glucose ou dextrine-maltose) plus facilement assimilables.
  • Les laits 100 % lactose sont indiqués en cas de constipation car le lactose contribue à la motilité intestinale. Ces laits favorisent ainsi le développement de la flore intestinale et contiennent souvent du calcium et des triglycérides à chaine moyenne pour faciliter le transit et du magnésium pour ses propriétés laxatives. En fonction du transit de l’enfant, il est recommandé d’alterner le lait habituel et le lait spécial « constipation ».
  • Les laits anti-coliques sont pauvres en lactose. Des sucres lents (maltodextrines) y sont ajoutés car ceux-ci sont plus facilement digérés et assimilés. Ils contiennent des probiotiques qui améliorent la digestibilité du lactose et ainsi permettent d’éviter la fermentation.